Discipline et éducation

LES 4 ENNEMIS DU SOMMEIL DES ENFANTS

Nombreux parents sont confrontés à des difficultés d’endormissement de leurs enfants.

Qu’il s’agisse de réveils nocturne, de refus d’aller dormir ou de longues heures passées à essayer d’endormir votre enfant, nous sommes de nombres parents à être confrontés à ce type de problème.

Il existe pourtant des causes qui pourraient expliquer ces soucis d’endormissement de votre enfant.

Je vous propose d’en découvrir 4 qui me semblent être les plus importants.

C’est un sujet que je traite en détails dans mon programme “Éduquer avec sérénité et sans crises“, pour aider les parents à trouver des solutions dans leur approche avec leurs enfants.

1- Le manque d’une routine sommeil

Les enfants ont besoin d’un cadre sécurisant pour grandir sereinement. Et ça vaut aussi pour le sommeil

Avoir une routine pour le sommeil permettra aux enfants de prendre de bonnes habitudes de sommeil et ne pas être déboussolé au moment du coucher.

Les routines peuvent s’intégrer rapidement ou prendre un peu de temps à être assimilées. Mais il faut persévérer.

Une routine ne doit pas être compliquée et avoir trop d’étapes. Elle doit impérativement inclure l’horaire de coucher (une fourchette est préférable).

Par exemple, vos enfants savent qu’ils doivent être au lit entre 20h et 20h30 grand maximum (horaire à adapter selon l’âge de l’enfant, un enfant de 10 ans ne se couchera pas à la même heure qu’un enfant de 1 an).

Le brossage de temps fera partie de la routine du soir ainsi que le passage au pipi et la toilette (ou douche). Et évidemment le pyjamas et un temps calme (lecture d’un livre, écoute d’une histoire, câlins, chatouilles, prières, douas, …)

Tout ceci est à adapter selon votre mode de vie évidemment. Mais l’enfant en a besoin, c’est une précieuse aide.

2- Un environnement stressant

Le stress a les même effets sur les enfants que sur vous. Si votre enfant est trop stressé, si autour de lui il y a des évènements stressants (disputes, pleurs, nervosité, deuil, …), votre enfant le ressentira. N’oubliez pas que les enfants sont des éponges, qu’ils absorbent tout votre stress.

Le stress peut être aussi occasionné par les devoirs d’école, une pression scolaire trop forte. La pression aussi lors des repas pour qu’il finisse son assiete.

Même en voulant lui faire respecter à la lettre sa routine du soir nous pouvons sans le vouloir occasionner du stress.

Sachons filtrer nos problèmes d’adultes en les préservant. Et sachez lâcher prise et réduire le stress avant l’heure du coucher.

3- Un excès d’écrans

La lumière bleue diffusée par les écrans (smartphone, TV, tablette, ordinateur,…) trouble la sécrétion de mélatonine, l’hormone favorisant l’endormissement.

C’est pour cette raison qu’il est recommandé d’éviter les écrans au moins 1h voir 2h avant le coucher.

Mieux vaut privilégier la lecture et les histoires avant de dormir.

4- L’ alimentation trop sucrée

On ne fait pas toujours le lien, mais l’alimentation à un impact direct avec le comportement de nos enfants.

Réduire le sucre quelques heures avant le coucher peut être bénéfique pour l’endormissement.

Mais le sucre se cache … Vous pouvez penser avoir réduit le sucre mais le sucre est partout.

Évitez donc les aliments avec un indice glycémique trop élevé plusieurs heures avant le coucher du soir.

Je vous mets ci-dessous une image qui vous donne l’indice glycémique des différents aliments de notre consommation courante :

2 commentaires

  1. Article très intéressant, merci pour ces astuces. On ne pense pas assez souvent au sucre. C’est vrai que l’alimentation aujourd’hui de nos enfants et vraiment trop sucrée et les conséquences sont néfastes à tout point de vue!

    1. Exactement ! L’alimentation est à l’origine de pas mal de problèmes éducatifs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *